jeudi 5 juillet 2007

L'histoire...



Quel est le point commun entre un vampire végétarien, trois mauvaises fées et une boîte aux lettres animée ? Une jeune fille de 14 ans qui ne sait pas encore que son destin ne tient qu'à un fil...


Elle se prénomme Carmilla, et lorsque la pension la retient loin de chez elle, elle ignore ce qui se trame dans le manoir familial. Ses chères tantes s'amusent à se jeter des sorts, Pipistrella dort la tête en bas et son père, le Comte Belloc passe le plus clair (ou obscur) de son temps...dans un cercueil ! Le manoir tout entier se peuple d'étranges créatures et des toiles d'araignées empêchent quiconque qui n'y est pas invité, de pénétrer les lieux.




Pourtant, ce soir là, impatiente de fêter son anniversaire avec sa drôle de famille, Carmilla arrive au manoir plus tôt que prévu. Ce qui agite alors ses habitants n'est pas tant l'arrivée impromptue de la jeune fille que le TERRIBLE SECRET qui doit lui être révélé précisément le jour de 15 ans...

Drôle, déjantée, rythmée, Pustules et Sortilèges
nous entraîne dans l'univers joyeux et fantastique de Barbara Sadoul. Les enfants rient des situations caucasses, s'étonnent, sans jamais avoir peur.

Pour nourrir une complicité avec le public, chère à l'auteur, Pustules et Sortilèges joue la carte de l'interactivité. Vous voilà prévenus...
























rythme

1 commentaire:

Anne Josse a dit…

Avis de recherche : le Comte Belloc a échappé à notre surveillance et prendrait du bon temps dans les endroits les plus branchés de la côte méditerranéenne. Jeunes femelles, soyez sur vos gardes : livré à lui-même, le Comte Belloc ne boit pas que du jus de tomate...